You are here: Home > aimer > Front Page: aucun lien entre Hussein / Al-Qaïda, AOL, paix

Front Page: aucun lien entre Hussein / Al-Qaïda, AOL, paix

Update: January 11 From: BBS Author: Anonymous Tags: Nouvelles, Technologie, Front Page, la guerre en Irak, al-Qaïda, Pentagone, Saddam Hussein, Aol, le Soudan, le Darfour, paix, Tchad

Introduction

Il n'y avait pas de lien entre al-Qaïda et Saddam Hussein. Ce fait a été confirmé par une étude du Pentagone parrainé publié hier. Après un examen de plus de 600 000 documents irakiens qui sont venus aux mains des Américains depuis l'invasion Mars 20

Advertisement
  • Il n'y avait pas de lien entre al-Qaïda et Saddam Hussein. Ce fait a été confirmé par une étude du Pentagone parrainé publié hier. Après un examen de plus de 600 000 documents irakiens qui sont venus aux mains des Américains depuis l'invasion Mars 2003, l'Institut for Defense Analyses trouvé «aucune preuve irréfutable." La conclusion de l'étude est importante car la constatation provient d'une institution de recherche financé par le fédéral, et hauts responsables du gouvernement ont utilisé la croyance de l'existence de liens entre Hussein et le réseau terroriste dirigés par Oussama ben Laden comme une justification de l'invasion.
  • Front Page: aucun lien entre Hussein / Al-Qaïda, AOL, paix
  • AOL a annoncé aujourd'hui qu'elle a été créée pour acheter Bebo, le troisième site le plus populaire de réseautage social aux États-Unis, d'une valeur de 850 millions de dollars. AOL est réglé à intégrer le site de réseautage avec son AOL Instant Messenger (AIM), un coup de fouet stratégie de réseautage social d'AOL.
  • Les présidents du Soudan et du Tchad ont signé un accord de paix destiné à mettre fin aux attaques de rebelles à la frontière dans une région qui comprend Darfour. L'accord, nous l'espérons apaiser l'utilisation du Darfour par des rebelles tchadiens comme base pour lancer des incursions au Tchad. Le Soudan a accusé à plusieurs reprises le gouvernement du Tchad de soutenir les groupes rebelles du Darfour. La signature se est déroulée par le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon, après des entretiens au Sénégal.
Advertisement
12